Le cinéma en drive-in et en plein air, les nouvelles sorties ciné ?

Une séance ciné, bien calé dans votre voiture ? Et si le ciné parc redevenait tendance ? Les salles obscures ont de nouveau ouvert leurs portes le 22 juin, mais vous n’êtes pas chaud pour y retourner? Le secteur du cinéma très touché par la pandémie de Covid-19 aurait-il besoin de se réinventer? Plusieurs communes proposent des séances de cinéma en plein air cet été. Sur les plages ou dans des voitures. De quoi redonner le sourire aux cinéphiles tout en respectant la distanciation sociale.

Drive-in cinéma : une idée pas si ringarde que ça !

Une séance ciné en plein air, ça vous tente ? Vous avez en tête l’image un peu désuète des américains des années 50 dans leur voiture ? Le drive-in cinéma est une invention d’Outre-Atlantique qui date des années 30. Un concept simple : un  site accessible en voiture, un grand parking, un écran géant et une cabine de projection. On achète des boissons et des friandises et chacun s’installe dans sa voiture pour visionner le film. Le prétexte à l’époque pour un premier rendez-vous et un premier baiser ! Plus si affinités au générique de fin.

📌 Allons bon… Un peu d’histoire… le ciné en plein air, c’est de l’image, mais aussi du son. Un son, qui évolue avec la technologie : au départ, des haut-parleurs sont placés sur l’écran, pour un son de qualité médiocre, dira-t-on. On installe alors un haut-parleur réglable sur le tableau de bord des voitures. C’est mieux, mais pas tout à fait ça, le son reste en mono. Tout juste acceptable. La stéréo n’apparaît qu’avec l’arrivée des autoradios. Le son passe alors par l’autoradio de la voiture. Mais il faudra attendre l’arrivée de la bande FM dans les années 80 pour obtenir un son digne de ce nom. Les technologies modernes permettent aujourd’hui un son au top!

Le cinéma en formule drive : la France à la peine

En France,  les séances de cinéma en drive-in débarquent dans les années 1970. Les franciliens découvrent le concept. Le plus grand écran d’Europe se trouve à Rungis : 600 m2 ! L’idée est novatrice mais l’enthousiasme s’essouffle. Le  public n‘est pas au rendez-vous, le site devient un gouffre financier et ferme. D’autres villes s’essaient au concept dans le sud de la France. À Marseille, le drive- in peine à rencontrer son public. Même chose du côté de Toulon, à la Farlède. Après dix ans de projections en plein air, le site ferme. Les voitures rentrent au garage.

Le concept de ciné-parc : difficile à mettre en place ?

Le festival du Film Romantique de Cabourg devait avoir lieu du 10 au 14 juin 2020.  Pour le remplacer, les organisateurs avaient annoncé sur leur site internet l’idée d’une projection de films en drive-in. Le projet a capoté! Les organisateurs ont préféré déplacer leur sélection de films à Paris. Le Grand Jury s’est réuni au club de l’Etoile à Paris pour visionner les films de la sélection des Swann d’Or 2020. Le palmarès a été rendu le 19 juin. Moins convivial. Tant pis pour le drive-in !

➡️ La bonne nouvelle : pour les structures plus petites, il est tout à fait possible d’organiser son drive-in. Sur le site internet de Cin’étoiles, prestataire de services de cinéma en plein air et drive-in, plusieurs formules sont proposées. Les associations, clubs ou collectivités peuvent organiser leur propre séance de cinéma en drive-in. Ambiance années 50 et pop corn à volonté !

Le cinéma en plein air ou sur la plage : les nouvelles salles à ciel ouvert ?

Si le cinéma en drive-in semble compliqué à mettre en place, le ciné en plein air et sur les plages est une idée qui séduit. Plusieurs communes s’y mettent ! C’est notamment le cas à Canet-en-Roussillon, dans les Pyrénées-Orientales : les visiteurs et touristes vont se faire une toile … sous un ciel étoilé et sur le sable ! Clap Ciné à Leucate-Barcarès et le réseau Cinémaginaire à Argelès-sur-Mer vont  projeter dès juillet plusieurs films en drive-in dans les voitures. On annonce par exemple la diffusion de “Bohemian Rapsody”. Plusieurs projections sont prévues cet été pour se terminer le 20 août à Argelès- sur- Mer avec la diffusion sur grand écran de “ A star is born ”. 100 à 200 voitures sont attendues par soirée.

Après une overdose de Netflix, les spectateurs veulent voir des films sur grand écran ! Pouvoir visionner un film en toute sécurité dans sa voiture pourrait cartonner ! Le seul hic ! Les infrastructures en drive-in manquent cruellement en France, tout est à créer. Il faut des autorisations. C’est long à obtenir. Cela représente des coûts, des investissements, pour un résultat hypothétique. Le cinéma en plein air est plus facile et plus rapide à mettre en place. Il pourrait devenir la mode de l’été et s’installer dans la durée.

Nadine Girard

Cet article vous a plu ? Vous avez une page web à réécrire? Cliquez ci-dessous!

Laisser un commentaire