Annulation des festivals : derrière la scène, qui va trinquer ?

Covid-19 : la sentence était tombée dès le 28 avril à l’Assemblée Nationale. « Tous les événements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’en septembre ». L’annonce du Premier Ministre Edouard Philippe lors du plan de déconfinement est sans appel. En première ligne, les festivals et concerts de cet été. Coup d’arrêt sur les riffs de guitare. Des Vieilles Charrues bretonnes aux Déferlantes Sud de France. Des Eurockéennes de Belfort aux Francofolies de la Rochelle : silence radio. Tous les gros festivals français sont reportés en 2021. L’annonce d’Emmanuel Macron d’une année blanche pour les intermittents du spectacle  jusqu’à fin août 2021 sera-t-elle suffisante ?

Annulation des festivals : l’été meurtier des faiseurs de bonne zic?

7.5 millions de visiteurs en 2019 ont été répertoriés dans les 100 plus grands festivals de France. 7.5 millions de visiteurs qui devront patienter jusqu’à l’édition 2021 de leur festival préféré. Un choc énorme pour toute la machine festivalière. Sans précédent. Certaines dates sont déjà reprogrammées, d’autres sont en attente de la disponibilité des artistes.

Le report des gros festivals de l’été

ZZ Top aux Déferlantes Sud de France 2019
  • Jerôme Tréhorel, le boss des Vieilles Charrues de Carhaix en Bretagne, a  pris une décision rapide. Le staff a annoncé sur le site officiel l’annulation de la 29ème édition, “ le cœur gros”. Elle devait pourtant accueillir la star québécoise Céline Dion. Un budget colossal. La prochaine édition se tiendra du 15 au 18 juillet 2021.

Les deux autres festivals bretons : la Route du Rock de Saint-Malo et le Festival du bout du monde de Crozon sont reportés en 2021. La 30 ème édition de la Route du rock était prévue les 19 et 20 août 2020. Il faudra attendre un an pour célébrer les 30 ans.

Catherine Ringer aux Bulles Sonores 2019
  • Gérard Pont, le directeur des Francofolies de la Rochelle a pris la parole sur BFM TV dès le 14 avril. Il “comprend la décision” et reporte  l’évènement du 10 au 14 juillet 2021. “Ça va être  très dur pour la ville de la Rochelle. Je pense à tous les hôteliers, les restaurateurs, les cafés, toutes les sociétés avec lesquelles on travaille.  
  • Eurockéennes de Belfort  et les Déferlantes Sud de France d’Argelès sur Mer : les deux événements, qui devaient se tenir début juillet sont reportés en juillet 2021. Les Déferlantes fêteront leurs 15 ans et annoncent dans un communiqué officiel “une sécurité sanitaire renforcée et une fête inoubliable pour le 15 ème anniversaire”.
  • Une édition XS devait avoir lieu du 28 au 30 août avec 4500 spectateurs maxi par soir. Elle a été finalement déprogrammée le 31 juillet par les organisateurs.

Les intermittents entendus : ils obtiennent une année blanche

Intermittent du spectacle : qui sont-ils ? Artistes ou techniciens, ils relèvent d’un statut spécifique. L’intermittent du spectacle doit justifier d’une durée minimale de travail de 507 heures par an pour conserver son statut. Idem pour l’ouverture de ses droits au chômage : 507 heures sont exigées. Soit mission impossible en période de Covid-19 et pétitions pour demander une année blanche !

Leur proposition : une prolongation de 12 mois des droits à l’assurance-chômage. Ils viennent d’être écoutés. Dans le cadre du plan pour la culture, Le Président Macron a annoncé le 6 mai une prolongation de leurs droits jusqu’à fin août 2021. De quoi voir venir et ne plus avoir les yeux rivés sur le compteur d’heures.

Derrière la scène, les invisibles : quels métiers vont souffrir en 2020 ?

Un festival est une machine énorme. Il fait vivre tout un secteur d’activité et des territoires entiers. Une vraie fourmilière! Qui sont ces corps de métier qui travaillent dans l’ombre des grands festivals français ?

  • La base : organisateurs du festival, salariés permanents et saisonniers.
  • L’artistique : les artistes, managers, agents artistiques, producteurs, tourneurs, photographes …
  • Technique et logistique : techniciens montage scène, montage chapiteaux, techniciens sons et ingénieur du son, techniciens lumières, menuisiers, électriciens, régisseurs, accueil. Loueurs de matériel, gardiennage, nettoyage, sécurité …
  • Transport, restauration, hébergement, bien-être : campings, hôtels, chambres d’hôtes, B&B, cafés, restaurants, food-trucks, commerces de proximité, cuisiniers, coiffeurs, esthéticiennes, catering, chauffeurs, taxis, train, avion, autocars …
  • Communication et relations publiques : attachés de presse, entreprises mécènes, webdesigners, rédacteurs web, community managers, imprimeurs, prestataires de routage, presse locale, régionale et nationale, publicité, billetterie …

Ce sont des milliers de professionnels qui  gravitent autour des festivals et les font vivre. Une hécatombe.

Un manque à gagner estimé à plusieurs milliards d’euros

L’annulation des festivals en France va avoir un coût énorme, estimé entre 2 et 5.8 milliards d’euros selon différentes études. Il faut distinguer les retombées directes et indirectes. Retombées directes : vente des billets des concerts,  dépenses engagées au sein des festivals (nourriture, boissons, merchandising…). Les achats des festivaliers (cafés, restaurants, boutiques de souvenirs, magasins de proximité) sont classés en achats indirects.

Sur le site du Prodiss (syndicat national du spectacle musical et de variété), une première étude sur l’impact du Covid-19 a été publiée. Entre mars et mai 2020, elle montre un chiffre évalué à 477 millions d’euros de manque à gagner. “ Ce manque à gagner est lié uniquement à l’arrêt des concerts, 4430 dates initialement programmées et des premiers festivals de musique de la saison, comme le Printemps de Bourges.” . Au total, toujours selon le Prodiss  “37 900 personnes seront, à différents degrés selon leur statut (permanents-intermittents), affectés par ces premières annulations de concerts.”

Un apport en fonds propres : une aide pour les petits festivals ?

Lors de la visio-conférence avec le monde artistique du 6 mai, Emmanuel Macron a annoncé “un apport en fonds propres pour les petits festivals et les petites structures” avec la Banque Publique d’investissements. Pour le Ministre de la Culture,  Franck Riester, certains « petits festivals » pourraient se tenir cet été. Les Déferlantes Sud de France organiseront une édition XS fin août.

Soutenir les festivals : conserver son billet ou faire un don

Louis Bertignac à Fest’in Pia

Comment soutenir les festivals ? Pour les festivaliers qui avaient déjà pris leur billet, ils ont le choix. Remboursement ou pas. L’idéal serait que tout le monde conserve son billet pour soutenir la trésorerie des festivals. Les billets achetés en 2020 seront valables en 2021. Se rapprocher des festivals pour les modalités propres à chaque structure. Les Eurockéennes de Belfort ont même lancé l’idée d’un don : une action solidaire « je fais don de mon billet ». Une bonne idée pour ceux qui souhaitent faire un geste.

Si les gros festivals sont à l’arrêt pour un moment, les artistes n’oublient pas leur public. Sur les réseaux sociaux, les musiciens et chanteurs  continuent d’organiser des live. 2020 restera une année noire pour la musique durement touchée par le Covid-19. Le soutien des festivaliers sera le bienvenu. Conserver ses billets est un geste solidaire. Il est un signal fort envoyé aux organisateurs. Pour leur moral, et leur pérennité aussi !

Nadine Girard.

Laisser un commentaire