Cargos et porte-conteneurs

Cargos et porte-conteneurs : Port-Vendres version XXL

Seul port en eaux profondes du département des Pyrénées-Orientales, Port-Vendres accueille chaque semaine cargos et porte-conteneurs. Provenant essentiellement du bassin méditerranéen, fruits et  légumes débarquent en terre catalane. Le « port de Vénus » est le port de commerce le plus près des côtes africaines. On dit même que depuis la France, « c’est la traversée la plus courte vers l’Afrique du Nord dans les eaux les plus abritées. » Les cargos assurent le fret fruitier depuis l’Afrique jusqu’à Port-Vendres depuis des décennies.

Bateaux pilotes, pousseurs et remorqueurs : ils manœuvrent 15.000 tonnes d’acier

Cargos et les porte-conteneurs : vous les voyez arriver au loin, et amorcer l’approche du port. Si c’est un travail d’équipe, ce n’est sûrement pas un jeu d’enfant ! En effet, les cargos qui arrivent à Port-Vendres sont escortés systématiquement par le bateau pilote et ses hommes à bord. C’est la pilotine : trois hommes indispensables pour un accostage (arrivée) et un appareillage (départ) en toute sécurité.

Ces monstres des mers sont impressionnants. Ils mesurent pour la plupart entre 130 m et 150 m de long, 8 mètres de large, et ce sont 15.000 tonnes d’acier qui débarquent. Autant dire qu’il vaut mieux ne pas louper les manœuvres. C’est la raison pour laquelle le pilote du port monte à bord à chaque fois.

Comment se passe l’accostage des cargos et porte-conteneurs ?

Le bateau pilote sort du port et va rejoindre le navire en approche. C’est à ce moment que le pilote monte à son bord. Il prend les commandes du cargo et endosse la fonction de commandant de bord. Son rôle : mener le navire de commerce en toute sécurité jusqu’à l’accostage, tout en gérant l’inertie du cargo.

Sur le bateau pilote, les deux coéquipiers restés à bord ont chacun un rôle précis. L’un d’entre eux, à l’aide d’un crochet, attrape l’élingue (accessoire de manutention : sangle ou corde) pour la fixer sur le bateau pilote, qui sert de remorqueur. L’élingue va permettre de tirer sur le cargo. Les deux hommes, en contact permanent avec le commandant de bord sur le cargo, exécutent ses ordres à l’instant T. C’est ensuite que le bateau-pilote va servir de pousseur : les deux coéquipiers vont manœuvrer pour pousser l’avant du cargo par le travers du navire. Le tout pour un tour complet de 360° dans le port ! Le cargo est à quai.

Le remorqueur Aelos de Port-la-Nouvelle à la rescousse

Le Star Standard remorqué par Aelos en janvier 2020

Les cargos et porte-conteneurs les plus gros, comme le Star Standard, bananier de la compagnie fruitière, sont escortés par un remorqueur spécial. Venu de Port-La-Nouvelle, Aelos assure l’arrivée et le départ des cargos XXL avec une capacité de 22 tonnes de traction. Ce remorqueur de la SNR (Société Nouvelloise de Remorquage) est une aide indispensable, dont le Star Standard a bien eu besoin le 24 janvier dernier, quand le navire a connu une panne temporaire de son propulseur d’étrave.

Port-Vendres et un tirant d’eau de 8 mètres : peut mieux faire pour les navires de commerce ?

Port-Vendres est le seul port en eaux profondes du département des Pyrénées-Orientales. Dans la grande région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, ils sont trois : Sète, Port-la-Nouvelle et Port-Vendres. Le port de Vénus est le deuxième port fruitier français en Méditerranée, avec une moyenne annuelle de 300 000 tonnes de fret. De même, le port catalan possède un tirant d’eau de 8 mètres. Cela lui permet de recevoir les cargos et porte-conteneurs, mais aussi les paquebots, yachts de croisière et vieux gréements.

Le tirant d’eau est la hauteur de la partie immergée du bateau. On le mesure en prenant la distance verticale entre la flottaison et le point le plus bas de la coque : en général la quille. Attention, la hauteur de la partie immergée du navire varie en fonction de la charge qu’il transporte.

Des travaux ont été effectués sur le quai réservé aux navires de marchandises pour améliorer le tirant d’eau. En effet, certains endroits étaient jugés difficiles d’accès. Le but : améliorer les manœuvres d’accostage. Un projet de troisième quai reste toujours à confirmer. Une amélioration du tirant d’eau est envisagée.

Les porte-conteneurs ont la banane dans “le ventre” de Port-Vendres !

Le cargo Star Leader

📌 Savez- vous d’où viennent les fruits et légumes ? 🤔

Les fruits proviennent essentiellement du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Ghana et du Sénégal. Bananes et ananas en tête ! D’autres pays font transiter leurs produits par les porte-conteneurs. On citera le Maroc, l’Egypte ou Chypre pour la filière fruits et légumes. Pas question de repartir de Port-Vendres sans un tour au port de commerce. Vous pourrez même sentir les effluves d’ananas ! C’est le « ventre » de Port-Vendres ! Les cargos font partie à part entière du paysage port-vendrais et de l’histoire du port catalan.

Des Ladies et des stars au bal des dockers du port de Vénus

Lady Rosebud au port de Port-Vendres

Les cargos et porte-conteneurs portent fièrement leurs noms d’honorables (ou pas ?) ladies anglaises : Lady Rosebud, Lady Rose, Lady Rosemary. Ces jeunes filles qui ont déjà bourlingué pas mal sur les mers côtoient les autres cargos aux noms d’étoiles : le Star First, Star Pride, et autres Star Leader et Star Standard.

Si le trafic des cargos est bien organisé et planifié, personne n’est à l’abri d’une avarie. Par exemple, en septembre 2019, le “ Lady Rose”  arrivé du Maroc a dû rester à quai  plusieurs semaines. Amarré quai de la République, les nuisances sonores et olfactives avaient gêné les riverains (bruit des groupes et alternateurs, fumée). Heureusement, un incident rarissime ! Les problèmes mécaniques réparés, le cargo avait pu repartir vers les contrées africaines.

Le Star Leader

Les cargos et porte-conteneurs accostent à Port-Vendres une ou deux fois par semaine selon les saisons.  Une véritable  fourmilière s’active dans le port de commerce : le bal des dockers s’organise sur  les quais pour le  déchargement. Les camions prennent  le relais, direction le marché international de Saint-Charles à Perpignan. La marchandise est envoyée partout en France et en Europe. Pour résumer, les bananes que vous trouvez sur vos étals ont de grandes chances d’avoir transité par Port-Vendres !

3e quai : quel avenir pour le port de commerce de Port-Vendres et les navires de commerce ?

300 000 tonnes de fret, 25 000 conteneurs reçus par an,  et un projet de 3e  quai pour navires de 170 mètres et de 8.5 m de tirant d’eau, une réalité ? Si conforter Port-Vendres comme une escale incontournable en Méditerranée pour le commerce fruitier est une évidence,  il s’agit aussi de réfléchir sur un projet de développement durable du port de Port-Vendres.

En bref : Conseil départemental, CCI, Domaine Maritime, Région Occitanie, municipalité, … : quel consensus pour les acteurs et partenaires du port ? Quelles décisions ? Quels engagements financiers ? Propriété du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, le port est actuellement géré par la CCI de Perpignan.

La Région Occitanie a été sollicitée pour participer financièrement à la mise en place du 3e quai mais le projet piétine. Il se heurte aux associations de défense de l’environnement et aux contraintes techniques du lieu. L’idée initiale s’orientera-t-elle vers le développement touristique et l’accueil des vieux gréements ?

La réussite des grands rassemblements tels que l’accueil de l’Hermione ou du Bélem fait déjà de Port-Vendres une destination touristique de premier ordre.

Nadine Girard

Lire aussi à Port-Vendres :

Reconquesta Côte Vermeille

les Pritchard’s exposent au Dôme

Consulter :

Site de la ville de Port-vendres

10 réflexions sur “Cargos et porte-conteneurs : Port-Vendres version XXL

    1. Merci beaucoup…! Et ravie que mes articles plaisent et apportent quelque chose à mes lecteurs !
      ➡️ Possibilité de s’abonner à mon site pour être au courant des nouveaux articles parus : WordPress vous le propose quand vous mettez un commentaire sur un article.

  1. Très bon article, bien documenté, bien écrit. Un peu de culture générale, sans prise de tête, fait du bien. Bravo à l’auteure, que je vais suivre sans nul doute.

    1. Merci pour ces encouragements ! 🙂… Vous pourrez lire sur ce site tout neuf des articles sur différents thèmes au fil de mes rencontres, envies… et actualité !

      Pour me suivre, deux possibilités :
      – soit cliquer sur le logo bleu WordPress : « suivre »
      – soit cocher la case en bas de votre commentaire « avertissez-moi par e.mail des nouveaux commentaires. »

      🟠 Pour les partages d’articles, je vous invite à cliquer sur les icônes de votre choix : réseaux sociaux ou mail ou What’s App pour partager la lecture directement ➡vos contacts !😉

  2. Excellent article, agréable et facile à lire. J’ai apprécié les vidéos. Bienvenue à cette nouvelle redacwebb ! J’espère que le vent vous portera loin…

Laisser un commentaire